Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Internationales » Une ex-militante libanaise, dans le collimateur de l’extrême droite suisse

Une ex-militante libanaise, dans le collimateur de l’extrême droite suisse

souha_bechara.jpgSouha Bechara, ex-militante communiste libanaise, fut emprisonnée pendant 10 ans sans jugement, dans la prison de Khiam, après avoir tenté d'assassiner, en 1988, le général Lahad, chef de l'Armée du Liban-Sud supplétive d'Israël.

Elle vit depuis 6 ans à Genève.

Elle est aujourd'hui la cible d'une alliance réunissant des islamophobes d'extrême droite, du parti populiste UDC Christoph Blocherde Christoph Blöcher et de quelques personnalités isolées de la communauté juive qui la considère comme une "terroriste".


Le porte-parole de cette alliance est un certain Alain Jean-Mairet (qui revendique l'interdiction de l'islam en Suisse) contre lequel Souha Béchara a décidé de porter plainte pour calomnie.

Les allégations de celui-ci ont été reprises par le site d'extrême droite France-Echos.