Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Nationales » Transfuge : parcours d’un arriviste Guillaume Peltier

Transfuge : parcours d’un arriviste Guillaume Peltier

guillaume-peltier-1.jpgGuillaume Peltier s'apprête à rejoindre l'UMP pour participer aux municipales de 2014 à la prise de la mairie de Tours.

 Il n'est pas un inconnu pour les militants de Ras l'front : il fut l'un des fondateurs du mouvement Jeunesse Action Chrétienté en 1996 qui publiait La Force catholique, avec Thierry Bouzard , et dont le but était de "défendre les valeurs catholiques et nationales parmi les jeunes".

Ce mouvement regroupait des catholiques intégristes proches de Mégret, du GUD, et des membres des groupes de rock identitaire. Son mouvement de jeunes cathos est particulièrment actif debut 99 lors de la mobilisation anti pacs. 

Peltier connut ensuite une ascension éclair au sein du Front National de la Jeunesse.

 Après la crise qui secoua le FN en  1998-1999, il rejoint le MNR de Bruno Mégret

Puis il rallia ensuite le Mouvement pour la France, de Philippe de Villiers, dont il devient le secrétaire en 2001. Numéro 2 du MPF il structure le parti et place ses fidèles lieutenants : Jean-Baptiste Doat, Isabelle Müller, Aurélien Martin et Matthieu Spiesser.

Selon Bakchich Febdo du 7 octobre 2009 il vient d'être embauché par Jean-François Copé a qui il aurait servi de "plume" dns le passé.

 Son intégration à l' UMP a été favorisée par le député d'Indre-et-Loire Philippe Briand qui, aux législatives de 1997, avait été  l'un des rares candidats du RPR a bénéficier du soutien officiel du FN.

Quelle trajectoire !