Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Nationales » Suicide de Dominique Venner

Suicide de Dominique Venner

vennerPeu connu du grand public le théoricien et l’ activiste d’ extrême droite Dominique Venner s’ est suicidé le 21 mai dans la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Portrait d’ un fasciste notoire :

Parachutiste pendant la guerre d’ Algérie, il rejoindra le groupuscule Jeune Nation (JN) de Pierre Sidos, dans les années 55, dont il deviendra l’un des porte-paroles.

En octobre 1956, à la suite de l’intervention soviétique en Hongrie, une manifestation d’ extrême droite conduite par Venner se dirigera vers le siège du Parti communiste qui sera mis à sac.

De nombreux militants de JN en défense de l’ Algérie française, rejoindront l’ OAS. Venner et Sidos seront incarcérés respectivement en 1961 et 1962.

En 1963, à sa sortie de prison, Venner fonde la revue Europe-Action qui jouera un rôle déterminant au sein de la Fédération des étudiants nationalistes (FEN).

En raison de désaccords politiques au sein de la FEN, une partie de ces militants décident de rompre avec Venner et créeent Occident avec Pierre Sidos.

Venner concluera à l’échec de l’ agitation et se consacrera ensuite à la bataille des idées. Ses reflexions seront ensuite reprises abondamment par le GRECE et le Club de l’ Horloge.

Le choeur des pleureuses était présent pour lui rendre un hommage appuyé : le Bloc identitaire, Gollnish, Marine-la-dédiabolisée, mais aussi Christine Boutin et Thierry Mariani….

Nous n’ oublierons pas que Dominique Venner n’ a eu de cesse de promouvoir des thèses racialistes et identitaires. Païen, adepte des feux de soltice, il révait de revenir aux « sources de l’ identité européenne ».

En ce qui nous concerne, nous faisons nôtre la déclaration des éditions Syllepse ci-dessous :

«  Hommage à Dominique Venner et appel solennel.

Pour la première fois depuis des années, un vieux facho a fait preuve d’ un acte irréversible d’ une intelligence rare.

Nous, antifascistes, nous ne pouvons que saluer ce geste symbolique et grandiose qui, nous l’ espérons, va ouvrir la voie à tant d’ autres.

Pour que le geste de Dominique Venner ne reste pas sans lendemain, nous appelons tous ses semblables à suivre son exemple bénéfique et courageux.

A la mémoire de cet éclaireur des consciences vermoulues, nous appelons tous les vieux fachos de France à prendre sans attendre le chemin des églises en suivant la voie salvatrice tracée par Dominique Venner.

Au nom de tous les antifascistes solidaires de ton geste, merci à toi et paix à ton âme, ô Dominique Venner. »