Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Nationales » Silence des maires face au rassemblement du mouvement d’ extrême droite Renouveau français dans le Loiret

Silence des maires face au rassemblement du mouvement d’ extrême droite Renouveau français dans le Loiret

(par Claude-Marie Vadrot de Politis.fr)

RFSans doute intéressés par l’accueil (au mieux…) indifférent qui avait été réservé l’année à l’université d’été du Bloc Identitaire venant expliquer et revendiquer ses théories racistes et xénophobes dans le Giennois au cours d’un séminaire estival, les militants du Renouveau français projettent de se réunir pour un camp d’été dans la même région, sur le territoire de la commune d’Ouzouer-sur-Trézée. A partir du 29 août, sur un terrain privé qui leur a été gentiment prêté, les nationalistes extrémistes et ultra catholiques vont se retrouver « en famille » pour réfléchir et surtout pour envisager les actions à poursuivre contre le mariage pour tous. Ils recevront quelques « vedettes » du printemps français aux responsables desquels ils ont donné et donnent encore un sérieux coup de main pour entretenir l’agitation contre le mariage gay ou lesbien.

C’est au cours de cette « université d’été » que doivent être définies les manifestations et autres « veilles » de prières et de protestation destinées à impressionner la gauche et à peser sur les municipales du printemps prochain : les élus et les candidats seront sommés d’annoncer à l’avance s’ils refuseront ou non de célébrer les mariages « immoraux » et « préjudiciables la famille ».

Dans l’attente de cette réunion de formation, les militants du Renouveau Français, couvrent la région d’affiches frappées de la fleur de lys qui rappelle les liaisons étroites que ce mouvement, qui regroupe officiellement un milliers de militants très liés à l’Eglise catholique et à certains prélats, entretient avec l’extrême droite européenne. Cette présence annoncée à incité le Front National (25 % aux dernières législatives dans la commune) à couvrir également la région avec ses propres affiches. Sans appartenir au FN, le Renouveau a activement fait campagne pour Bruno Gollnish, le concurrent de Marine Le Pen pour la présidence du parti car cette frange de l’extrême droite la considère comme trop « molle » face à gauche et à l’UMP sur les questions de société et face à la déchristianisation de la France.

Contactée par la presse, la maire d’Ouzouer sur Trézée à affirmé ne pas être au courant de cette réunion alors que la Préfecture et la gendarmerie sont informés depuis des semaines. Mais, comme le rassemblement doit se tenir sur un terrain privé, le Renouveau Français n’était pas dans l’obligation légale de demander une autorisation. Il devrait pourtant, dit-on officieusement, être étroitement surveillé par les forces de l’ordre.

Comme l’année dernière pour la tenue du camp des « identitaires », aucun des maires de la région, à commencer par la responsable de la commune concerné, ne s’est ému ni n’a publié de communiqué offusqué alors que les mêmes organisent le samedi 3 août une manifestation contre le rassemblement des Gens du Voyage qui vont se retrouver à la même époque sur une immense propriété qui appartient à leur communauté religieuse Vie et Lumière. Preuve, administrée par les élus de droite comme de gauche, qu’il est électoralement plus « rentable » un an à peine avant le municipales, de protester contre des Tziganes français que contre un mouvement fascisant lié aux Phalanges espagnoles et à la plupart des groupes d’extrême droite européens.