Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Régionales » Réunion publique de Ras l’ front Rouen

Réunion publique de Ras l’ front Rouen

triangle_rouge.jpgDepuis le second tour de la présidentielle de 2002, l' extrême droite française et ses idées ont fait du chemin.

Le Front National joue aujourd'hui un numéro d' équilibriste : à la fois, il maintient son vieux fond de commerce réactionnaire et xénophobe et se donne maintenant un semblant de "visage social". Ce processus de banalisation du parti d' extrême droite a prospéré sur fond d' une "lepénisation" des esprits qui n' a épargné ni la société française ni ses dirigeants politiques.

Comment ne pas sentir que le F-Haine a le vent en poupe lorsque le gouvernement en place reprend certains de ses projets, et qu'une partie de la classe politique cache mal son racisme "franchouillard" ?

De plus, ce grand nettoyage de printemps de l'image du Front a donné l' occasion à des organisations de l' extrême droite radicale de sortir de l' ombre. Surfant sur la vague "bleue Marine" des membres de groupuscules identitaires (comme la Vague normande), royalistes, Fac libre, conspirationnistes (la Dissidence par exemple) de jeunes nationalistes se montrent et s' organisent.

A Rouen, ils jouaient les gros bras devant la Maison de l' Université en octobre dernier à l' occasion d'un concert du groupe de rap ZEP, dont les paroles heurtaient leur sensibilité nationaliste et raciste.

Ailleurs, plus en confiance, ils menacent les militants politiques et syndicaux,  agressent physiquement des individus qui ne correspondent pas à leur idée d' une France blanche ou s' essayent au comique pétainiste avec leurs apéros "saucisson-vin rouge" et autre "marche des cochons".

La présence de cette mouvance de l' extrême droite n' est pas nouvelle, notamment sur nos campus. Elle a été particulièrement active et nuisible après le mouvement émancipateur de Mai 68, qui a fait de l' Université un lieu de réflexion critique.

Aujourd'hui, la progression des idées du Front National et l' implication de groupuscules d' extrême droite à l'université doivent nous faire réagir.

L' extrême droite n' a pas sa place à l' Université ! Pas de fachos à la fac ! Ni ailleurs…

Dans le cadre du Festival Etudiant contre le Racisme et les Discriminations, l ' association Ras l' front Rouen propose une réunion publique pour discuter de la progression des idées racistes et des organisations et groupes d' extrême droite en France, et en particuliers sur le terrain de l' Université.

René Monzat introduira la discussion avec une mise en perspective de la mouvance extrême droite à l' Université.


Mardi 21 février – 18h30
Maison de l' Université – campus de Mont Saint Aignan