Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Régionales » Paris-Normandie et le scoutisme

Paris-Normandie et le scoutisme

Dans ses  éditions du 30 mars  (et du 2 juillet 2007), Paris-Normandie  encense le scoutisme sous le titre "Le scoutisme apprend la vie".
Puis , afin de mieux renseigner ses lecteurs, ce journal donne les coordonées des responsables régionaux des scouts de france (ce qui ne nous pose guère de problème)… , mais aussi des scouts d'Europe ( Bertrand Fisset pour les scouts, et Isabelle Chopinet pour les guides) envers lesquels nous sommes plus circonspects.


start16.jpgLes scouts d'Europe :


C'est sous l'égide de Perig Geraud-Keroad (dit PGK) , à partir de 1962, que le mouvement va s'affirmer comme le gardien du scoutisme traditionnel. Les scouts de France selon PGK s"engagent dans un processus gauchisant" qu'il faut enrayer en faisant du thème de la renaissance de la chrétienté son cheval de bataille.
Très rapidement, l'association grandit, rejointe par des personnalités ou des groupes qui s'opposent à la réforme de l'Eglise.

Dès les premières années, les guides et scouts d'Europe comptent parmi leurs rangs de virulents éléments traditionnalistes.
Aujourd'hui, les relations entre l'Eglise et les scouts d'Europe se sont améliorées. La participation active aux Journées Mondiales de la Jeunesse de 1997 à Paris, puis de 2000 à Rome, témoigne du rapprochement effectué.


Les effectifs des G. et S. d'Europe constituent aussi un potentiel de 25 000 jeunes.


Cependant, derrière ce processus d'intégration et de reconnaissance, les scouts d'Europe sont toujours noyautés par des éléments traditionnalistes et sont considérés par l'extrême droite politique et religieuse comme un champ d'intervention privilégié.


A titre d'exemple, nous pouvons évoquer les scouts du Chesnay qui se tournent en 1975 vers la Fraternité Saint Pie X qui met à leur disposition l'abbé Cottard afin de les encadrer et de pratiquer les offices. Cette troupe pratiquera un scoutisme "originel" basé sur la fierté catholique et sur l'héritage des chevalliers du Moyen-Age.
Autre exemple: nous pouvons évoquer "l'affaire" du fichier de Provence : on découvre alors que le fichier des scouts d'Europe de Provence est utilisé par le FN de la région pour recruter de nouveaux membres. Un parent porte plainte devant la justice. Le procès ne dira pas si le fichier a été volé ou donné au FN.


Enfin, précisons que l'actuel chef de la 11è troupe des scouts d'Europe de Toulon (sauf erreur de notre part) ne serait être autre que Loïc Ducarre, militant du FNJ Toulon, et membre du bureau national de Force Etudiante, un mouvement satellite du FN sur la fac de droit de Toulon.

Nous pouvons aussi citer les déclarations du FNJ qui affirmait que "bon nombre de ses jeunes militants sont impliqués dans le scoutisme, démontrant ainsi la complémentarité de la discipline scoute et le combat politique". (Sandra Pisso "Les petits soldats du christ" Desclée de Browwer

PS : Selon 2 courriers reçus à l'adresse mail de RLF Rouen le 20 mai 2007,  il semblerait que Loïc Ducarre ne soit plus membre de la 11è troupe des scouts d'Europe de Toulon dont il aurait été exclus. Dont acte.

PS 2 : C'est à n'y plus rien comprendre : selon le courrier qu'il nous a fait parvenir Loïc Ducarre (qui se surnomme lui-même Loïc Le Gaulois, avec un humour auquel décidémment nous restons insensibles) nous signale que ce n'est qu'après avoir quitté les scouts d'Europe  (ou en avoir été exclus ???) qu'il a décidé alors de militer activement au FN. A nos yeux celà ne peut que confirmer l'adage populaire : "Scout tradi un jour, facho toujours…."