Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Régionales » Municipales 2014 à Sotteville lès Rouen : alliance Droite et Extrême droite

Municipales 2014 à Sotteville lès Rouen : alliance Droite et Extrême droite

 

mudiMunicipales 2014 à Sotteville-lès-Rouen : une alliance Droite et Extrême droite !

 

 

Plusieurs listes brigueront les suffrages des électeurs sottevillais aux prochaines élections municipales de 2014 ;

 

  • une liste emmenée par le maire sortant Pierre Bourguignon, avec le soutien du PCF

  • une liste PS/EE- les-verts dont la tête de liste est Luce Pane

  • une liste à gauche de la gauche, nommée « Sotteville à gauche vraiment »

  • une liste Front National s’ ils arrivent à la constituer

  • et une liste de droite UMP etUDI (centriste), alliée à un groupuscule d’ extrême droite le MUDI

 

C ‘est cette dernière liste droite/extrême droite qui a particulièrement attiré l’ attention du collectif de lutte contre l’ extrême droite Ras l’front, car nous n’ osons pas croire que la droite UMP, ou que les centristes de l’ UDI (et/ou du MODEM) soient à ce point ignorants de la vie politique pour s’ allier avec le MUDI…

 

 

Les centristes ont même inclus dans leurs propositions : « les candidats excluent toute alliance avec des mouvements extrêmistes, au premier comme au second tour et l’ UDI dénoncerait publiquement de telles alliances si un candidat venait à s’ y préter ».

 

 

Mais à Sotteville lès Rouen visiblement ça ne leur pose aucun problème…

 

 

Nous allons donc les éclairer.

 

 

Le président du MUDI (Mouvement unitaire des droites indépendantes) est un certain Stéphane Delahaye. Revendiquant fièrement son passé à la légion étrangère de 1990 à 1996, il deviendra ensuite secrétaire départemental-adjoint du Front National en Seine-maritime de 2004 à 2006.

Il adhère aussitôt après à l’ UMP ce qui lui permettra d’ être élu sur une liste divers droite à Sotteville lès Rouen lors des municipales de 2008. Il démissionnera de l’ UMP en 2010 pour créer le MUDI dont les seuls crédos sont la xénophobie, l’ insécurité, la fiscalité.. les problèmes de voirie…mais aussi la recherche de l’ union droite – FN, ainsi dans Paris – Normandie du 26 octobre 2013, il déplorait « la guerre des droites » et « les instances de l’ UMP et du FN qui bloquent toute union ».

 

 

Pour le reste même avec un microscope, difficile de faire la différence avec les fondamentaux du programme du FN !

 

 

Il sera aussi très fier de se faire photographier avec la députée FN Marion Maréchal Le Pen (voir photo) et de côtoyer Jacques Bompard, le maire d’ extrême droite d’ Orange, lorsqu il participera à l’ université d’ été du groupuscule radical des «Identitaires » dans cette même ville en 2012.

 

 

C ‘est avec ce personnage et son micro-parti, le MUDI, que la droite et les centristes ont cru bon de s’ acoquiner.

 

 

Ce spectacle affligeant  montre la porosité existant entre ces différents partis !