Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Nationales » Mort d’un fasciste

Mort d’un fasciste

roland_gaucher_en_1975Roland Gaucher, de son vrai nom Roland Goguillot, co-fondateur du FN en 1972, est décédé à l'âge de 88 ans à Sartrouville.

Directeur de National-Hebdo en 1984 et dirigeant du FN, il y a représenté l'aile favorable au catholicisme lefebvriste. Dans sa jeunesse, avant guerre, il appartint à la Fédération des étudiants révolutionnaires (FER), puis aux Jeunesses socialistes ouvrières (pivertistes) où il croisa Robert Hersant et l' un des futurs dirigeants de FO Alexandre Hébert.

En 1942, il entra aux Jeunesses nationales-populaires, appendice du RNP de Marcel Déat, dont il fut l'un des dirigeants, tout en collaborant au journal Le National Populaire, où à la libération il se chargea de liquider le fichier des abonnés. C'est dans les colonnes de ce journal qu'il prônait l'exécution des "otages de marque" afin de "fusiller utile"….

Fin 1944, il rejoindra la fine fleur de la collaboration à Sigmaringen, en Allemagne (Pétain, Doriot, Déat, Le Vigan, Lucien Rebatet, Céline…).

rescapes_epuration
Condamné aux travaux forcés à perpétuité à la fin de la guerre, il bénéficiera d'une grâce et sera libéré en 1948.

Après-guerre il collabora à Est et Ouest l'officine de Georges Albertini (lui aussi ancien du RNP) dont il fut le secrétaire général.

En 1961, il entre à l'Auto-Journal, puis en 1969 à Minute, où il retrouve François Brigneau. En 1972 il participe aux réunions préparatoires à la création du FN, et devient membre de son comité directeur en octobre 72, il rejoindra ensuite le PFN.

Il regagnera une nouvelle fois le FN en 1979. Il a aussi dirigé Le crapouillot de 1991 à 1994. Il fut également conseiller régional de Picardie en 1986 et député européen du FN en 1989.

En 1993 il s'était mis en retrait du FN face à l'autocratie de JM Le Pen qu'il jugeait également trop impliqué dans les jeux institutionnels.

L'annonce de son décès ne nous attriste pas….