Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Régionales » L’extrême droite française et les européennes

L’extrême droite française et les européennes

fn.jpgExaminons  circonscriptions par circonscriptions, les résultats obtenus par l' extrême droite (FN, Parti de la France), les résultats de la liste antisioniste (la bande à Soral et Dieudonné) étant analysés dans un autre article ci-dessous.

parti_df.jpgNous y ajouterons également les résultats de Libertas, regroupement de "Chasse, pêche, nature et tradition (CPNT)" de Frédéric Nihous, et du "Mouvement pour la France" du vicomte vendéen Philippe de Villiers. Signalons au sujet de ce regroupement qu'il met à mal la légende selon laquelle CPNT serait un mouvement apolitique, signalement également que Libertas a été aidé par le milliardaire irlandais Declan Ganley. libertas.jpg

* Nord-Ouest:
Marine Le Pen
est élue avec le score de 10,18%. Elle est en position de force pour l'élection municipale de Hénin-Beaumont qui se déroulera le 28 juin prochain, où elle obtient 28%. Rappelons que l'ancien maire Gérard Dalongeville (exclu du PS depuis) est mis en examen pour détournement de fonds publics, faux en écriture et favoritisme…
Carl Lang, comme nous l'avions prévu n'est pas réélu, malgré le soutien de nombreux conseillers généraux et régionaux du FN. On peut même dire qu'il se ramasse une "gamelle" avec 1,52% des voix.
Frédéric Nihous de Libertas obtient 4,26%.

*Ouest :
Brigitte Neveux
(FN) obtient  3,06%, alors que Philippe de Villiers (Libertas) est péniblement élu avec 10,27%.

* Est :
Bruno Gollnish
(FN) avec 7,57% est élu, Libertas (Christophe Beaudouin) est à 4,10%.

* Massif Central Centre :
Le FN (Patrick Bourson) poursuit son déclin : de 9,64% en 2004 il n'obtient que 5,12% en 2009, et est talonné par Libertas (Véronique Goncalvès) à 4,90. Jean Verdon du Parti de la France se ramasse à 1,89%.

* Sud-Ouest :
Le FN (Louis Alliot) sur des terres longtemps favorables, en particuliers dans le Gard et dans les Pyrénées Orientales, recule de 3 points et n'obtient que 5,93%. Eddie Puyjalon (Libertas) est à 3,06%.

* Sud-Est :
Bien qu'enregistrant une perte de 4% dans cette région très favorable, Jean-Marie Le Pen est élu avec 8,49%. Patrick Louis (Libertas) : 4,29%.

* Ile-de-France :
Le FN (Jean-Michel Dubois) divise presque par 2 son score de 2004: 4,40%. La liste antisioniste de Dieudonné obtient 1,30% et Libertas (Jérôme Rivière) 3,48%.

Bien qu'affaiblie, avec des nombreux élus en moins, l'extrême droite n'est demeure pas moins un danger potentiel pour les démocrates et l'ensemble du mouvement social.

 La vigilance est et sera toujours d'actualité !