Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Internationales » L’Europe brune

L’Europe brune

HONGRIE :

garde_hongroise.jpgLe groupuscule d'extrême droite Jobbik (Mouvement pour une Hongrie meilleure) a crée un groupe paramilitaire nommé la Garde hongroise qui vient de se renforcer, dimanche 21 octobre, de 600 nouvelles jeunes recrues.

Ils ont défilé, place des Héros, à Budapest, en uniforme noir , applaudis par plus de 1500 sympthisants. "Nous espérons réunir 1000 gardes d'ici fin 2007" aurait déclaré le président de Jobbik, Gabor Vona.

D'autres partis fascistes existent également dans ce pays : le MIEP (Parti de la justice et de la vie hongroise) dont le leader est un certain Istvàn Csurka, ainsi que HVIM (Mouvement des 64 comtés) emmenés par Laszlo Toroczkai à l'initiative  des émeutes antigouvernementales de 2006.

Toutes ces organisations se caractèrisent par un nationalisme anti minorités (Roms), le rejet de l'Union européenne, l'antisémitisme, ainsi que des discours antiroumain et antislovaque.

 

SUISSE :

A l'occasion du scrutin législatif du 21 octobre, l'UDC (Union démocratique du Centre) avec 29% des voix s'affirme comme le premier parti helvétique. En tête dans le canton de Vaud, elle dépasse les 20% à Genève, et devient la troisième force dans le Jura. Le conseiller fédéral Christoph Blocher est déjà ministre de la Justice et de l'Interieur. Cette organisation se caractèrise par des discours nationalistes, isolationnistes, et xénophobes.. ueli_maurer_udc.jpg

Son président Ueli Maurer était triomphant, dimanche 21 octobre, dans les studios de la télévision à Zurich.