Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Régionales » Les Identitaires rouennais sortent de leur trou

Les Identitaires rouennais sortent de leur trou

gouillon.jpgcanteleu.jpgLes Identitaires du groupuscule "Vague normande" viennent à nouveau de se manifester en polluant la ville de Canteleu d'affiches haineuses contre la soi-disant islamisation de cette commune. "Rue de la polygamie", "Rue de la lapidation", "Place Alla Akbar" figuraient sur des faux panneaux de ville. Des tracts intitulés "Non au minaret" ont été distribués sur les pare-brises des voitures et dans les boites aux lettres (on se souvient que lors des dernières élections régionales, Nicolas Bay secrétaire départemental du FN avait déjà enfourché le mêm cheval de bataille). 

Ce sera, sans nul doute, le thème principal de la campagne d' Arnaud Gouillon qui rève d'être candidat à la présidentielle de 2012 pour le Bloc Identitaire (BI).

L'extrême droite en général ( le FN est les autres)  ont tranformé la figure de l' ennemi : l'immigré est un musulman. Conformément à la théorie du "choc des civilisations", l'islam et les musulmans menaceraient l'identité française;

Créateur des "apéros-saucisson-pinard" le BI réfute l' appellation d'extrême droite, nous dirons donc qu'il est à la droite du FN.

Gouillon nous explique sans rire qu'il veut accompagner la "conscience européenne d'une identité propre" et  nous explique laborieusement qu'un andalou se sent, d'après ses dires, "plus proche d'un anglais que d'un égyptien en djellaba".

Hostile viscéralement à l' islam c'est la raison pour laquelle il n'a donc pas hésité à aller soutenir les Serbes du Kosovo…

Son programme: expliquer partout que l'identité européenne est "menacée par toutes les mondialisations, la coca-culture ou l'islamisation".

Il raconte aussi que le BI a bien peu de moyens financiers car son mouvement ne bénéficie "ni de l'argent des fonds de pension américains…ni de l' argent du Mossad". Chassez le naturel il revient au galop !

Analysons tout ce fatras idéologique.

Bien entendu le BI est un mouvement d' extrême droite mais qui a su réaliser la rupture avec les références fascistes qu'avait feue Unité radicale, mouvement "nationaliste-révolutionnaire", et qui a su adapter son discours au nouveau siècle.

S'ils utilisent à toutes les sauces le mot "identitaire" c'est pour s'opposer à la conception trop "nationalisme à la française" du FN, mais aussi afin d'opposer le nationalisme de la langue, du sol et du sang, à celui de contrat civique.

On est alors en présence d'un projet politique et biologique ethno-culturel. Ce projet vise selon eux à préserver l'identité et l'unité culturelles et biologiques de la France, de la Catalogne, de la Bretagne, etc…tout en faisant sien l'héritage de l'antiquité paienne et de l'occident chrétien, des catholiques intégristes des laïques et des néo-païens.

On arriverait  ainsi à la préservation de la race blanche contre tout métissage ethnique et culturel.

Leur shéma simpliste en utilisant les expressions de la seconde guerre mondiale se résume ainsi : l'immigration et l'islam sont les symboles de l'invasion et de l'occupation, l'extrême droite c'est la résistance, le reste: les milieux associatifs pro-sanspapiers, les démocrates, les antiracistes sont des collabos.

Qu'ils le sachent, ces petits voyous nous trouveront toujours sur leur chemin !