Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Internationales » Grèce : l’ extrême droite au gouvernement

Grèce : l’ extrême droite au gouvernement

 (source: Politis)

laos.jpgChassée du gouvernement grec en 1974 avec la chute de la dictature des colonels (photo), l' extrême droite y revient dans les fourgons de Lucas Papademos, le nouveau premier ministre.

Quatre de ses cadres siègent dans le cabinet d' union nationale constitué par cet ex-vice-président de la BCE, choisi par les marchés (on peut remplcer marchés par spéculateurs, ce qui a la même signification).

Parmi eux Makis Voridis un avocat de 47 ans, du parti Alarme populaire orthodoxe (Laos), ministre des transports. Longtemps proche du FN français, il a participé à plusieurs de ses congrès.Avant de rejoindre le Laos, il dirigeait le Ellinikometopo (Front grec).

Rallié au Laos, il a pris la parole le 8 novembre 2009 au congrès du groupuscule Parti de la France de Carl Lang.

Son acolyte, Adonis Georgiadis, secrétaire d' Etat à la Marine marchande, a édité en 2006 un ouvrage du néonazi Konstantinos Plevris faisant l' apologie d' Adolf Hitler et appelant à l' extermination des juifs.

En novembre 2009, il a accusé à la télévision grecque Papandréou d' avoir "vendu la Grèce à la communauté juive".

Quatorze socialistes siègent comme ministres à ses côtés. Un naufrage politique.