Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Régionales » FN/Identitaires : la double appartenance

FN/Identitaires : la double appartenance

Indubitablement on aime bien l’ extrême droite dans la presse écrite de Haute-Normandie. « Liberté Dimanche », dans son édition du 15 mars, consacre une page entière à la venue du sinistre Zemmour à Rouen.
Quelques jours auparavant, dans « Paris-Normandie » du 13 mars, nous avions droit, sous la plume de Thomas Dubois à un article apologétique de l’ élu elbeuvien du FN Nicolas Goury.

Rien, ou presque, ne nous sera épargné sur l’ itinéraire du militant frontiste, candidat dans le canton d’ Elbeuf , posant devant l’ église Saint-Jean.

« Féru de patrimoine et d’ histoire » (sic) il aurait nous dit-on beaucoup lu d’ ouvrages sur le socialisme, le syndicalisme….Après son licenciement de l’ usine EMT Composants pour cause de délocalisation, il adhèrera à la CGT dont il sera exclu, dès l’ annonce de sa présence sur la liste FN aux dernières élections municipales.

L’ organisation syndicale estimant, à juste titre, contradictoire d’ appartenir à un syndicat favorable à l’unité de tous les salariés quelque soient leur nationalité ou la couleur de leur peau, et un parti politique qui prône la préférence nationale et l’ exclusion.

L’ article précise bien que N. Goury fut candidat dans l’ Oise, en 2012, aux législatives pour le compte du Mouvement anti-radars, cache-sexe du Mouvement identitaire.

Ce qui n’ est pas dit, mais peut-être que Goury ne s’ en est il pas vanté, c’ est que non seulement il est membre et candidat du FN mais également militant du groupe identitaire la « Vague normande ».

goury2Nous pouvons le voir sur la photo jointe ( le deuxième en partant de la gauche) devant l’ église Saint Maclou ( décidément il aime bien se faire prendre en photo devant les églises…) de Rouen, cette fois avec ses amis Identitaires lors d’ un rassemblement islamophobe le 9 janvier dernier.

Nicolas Goury n ‘est pas le seul à appartenir à la fois au FN et aux Identitaires, avec vraisemblablement l’ assentiment de Nicolas Bay.

Ainsi le porte-parole de ce groupe radical haut-normand Mathieu Balavoine est également candidat FN dans le canton de Dieppe…mais curieusement en changeant son prénom puisqu’ il se prénomme maintenant Maurice Balavoine dans l’ article du journal dieppois consacré aux élections.

balavoineLes Identitaires (qui assuraient le service d’ ordre au meeting de Zemmour) ne sont donc dorénavant que les supplétifs du FN