Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Nationales » Engelmann de LO au FN, via le NPA

Engelmann de LO au FN, via le NPA

Communiqué  du NPA 57:

 engelmann.jpegLe Front National en instrumentalisant Fabien Engelmann a réussi, grâce à sa stratégie bien rodée de la victimisation, un joli coup médiatique : faire se répandre celui-ci dans les médias locaux puis nationaux pour en tirer le maximum de bénéfices en termes électoraux.

Jouant dans un premier temps de son appartenance éphémère au NPA, puis de sa position de secrétaire de section CGT des agents territoriaux de la Mairie de Nilvange, les médias relaient complaisamment sa prétendue déconvenue d'être écarté de la CGT alors qu'il se présente aux élections cantonales sous l'étiquette FN. Le soi-disant  programme social du FN est hostile aux salariés avec des propositions souvent encore plus libérales que la droite parlementaire,  comme l’illustre son projet pour les retraites. C’est le retour de l’âge légal à 65 ans, la liquidation des régimes spéciaux, et la retraite par capitalisation que le parti d’extrême droite  entend privilégier contre le système par répartition. Tout le contraire des exigences du monde du travail qui se sont manifestées lors du récent mouvement social  sur les retraites. Quel « syndicaliste » pourrait assumer ce grand écart sans se renier ?

Rien d’étonnant à ce que l’UD CGT de Moselle et sa confédération aient décidé de l’exclure de ses rangs. Qu'un de ses responsables véhicule des idées racistes et xénophobes, au risque de mettre en péril son travail de défense non seulement des travailleurs immigrés ou d'origine immigrée, mais aussi celui de l'ensemble des salariés qu’elle représente, voilà qui n’est ni acceptable ni tolérable pour une organisation du mouvement ouvrier.

Avec le soutien appuyé de son nouveau parti qui lui fournit généreusement l’un des ténors du barreau, ce triste sire a décidé de porter l’affaire devant les tribunaux.

C'est donc tout à l'honneur de la CGT d'avoir réagi sans tarder, en refusant d'être le jouet du clan Le Pen et de son FHaine.