Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Régionales » Des néo-nazis sur un site du Débarquement…

Des néo-nazis sur un site du Débarquement…

Tel est le titre d'un article du journal Ouest-France en date du 11 septembre 2007, et qui poursuit :" la batterie de Crisbecq (Manche) accueille régulièrement un groupuscule qui ne cache pas son admiration pour les Français engagés parmi les SS".

mur.jpg
Les allemands de l'organisation Todt avait, à partir de 1942, construit de puissantes batteries du mur de l'Atlantique sur le site de Crisbecq, non loin de Sainte-Mère-Eglise.

Un musée privé s'est ouvert en 2004 dans l'un de ces bunkers dont le propriétaire a confié la gestion à de curieux "collectionneurs" , l'association "Vent d'Europe" afin d'y organiser des spectacles.


Mais cette association (dont le site internet vient d'être épuré) vantait il y a encore peu de temps, toujours selon l'article de Ouest-France, "l'héroïsme" des SS français engagés dans la division Charlemagne aux côtés des nazis sur le front russe, ou des cosaques, ces cavaliers russes eux aussi engagés aux côtés des allemands.

Le leader de Vent d'Europe avait aussi une adresse courriel qu'il signait "werwolff", c'est à dire loup-garou le même nom qu'une unité spéciale créée en 1944 par Himmler….Etonnant, non ? mur_2.jpg


Bien entendu cette association s'indigne, a porté plainte contre X pour diffamation, et déclare que son seul objectif a pour but "l'animation, la figuration, le conseil historique" …
Il n'en demeure pas moins que parmi les liens proposés sur leur site certains portent les noms de "12ème SS Panzer division en tchèquie", "Composition du bataillon Charlemagne", "Détection en CZ", Vestiges du IIIème reich"…


En somme un "vrai travail d'historiens", comme ils disent…mais très ciblé !

Plus scandaleux encore (si l'on peut dire) Vent d'Europe a participé au tournage d'un film documentaire consacré aux derniers instants de la vie du jeune résistant communiste Guy Môquet. Ce film doit être projeté dans les lycées le 22 octobre prochain.

Rien à dire du côté du ministère de l'Education Nationale ?