Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Régionales » Des groupuscules s’invitent au 1er mai

Des groupuscules s’invitent au 1er mai

Les différents groupes d' extrême droite appartenant à la mouvance dite Identitaire essaient de  donner dans le social et tentent de récupérer le 1er mai, fête internationale des travailleurs.

A Landivisiau, le groupe intitulé "Jeune Bretagne" avait donc la prétention de manifester ce jour-là. Mal leur en a pris, malgrè le renfort de militants venus de différentes régions de France, ils n'ont guère pu manifester que sur une centaine de mètres en raison de la mobilisation importante d'antifascistes qui se trouvaient en face d'eux.

1er_mai.jpgc'est avec le même mot d'ordre que leurs homologues bretons (Pour un 1er mai social et identitaire) que les militants de Caen et de Rouen de la " Vague normande" ont cherché aussi  à se faire remarquer. Comme ils sont peu courageux, ils ont renoncé à venir à la manifestation syndicale et ouvrière rouennaise.

 Ils se sont donc résignés à tendre une banderolle sur le viaduc de Barentin…et il s'y sont mis à 2 groupes pour réaliser ça !…

Un autre groupuscule connu sous le nom de "Solidarité et progrès" a effectué une distribution très discrète d'un tract lors de la manifestation de Rouen. Ce n'est pas la première fois que ce groupe apparait dans notre ville. Nous les avions déjà vu sur le marché du Clos Saint-Marc certains dimanches, et tenir également une table de littérature devant le théâtre des Arts.

"Solidarité et progrès" est la branche française du Parti Ouvrier Européen (POE), émanation d'un parti américain le "National Democratic Policy Committee" dont le fondateur un certain Lyndon Larouche dénonce le pouvoir du FMI, des banquiers juifs, le trafic de drogue international et les organismes financiers internationaux.

cheminade.jpgLe président de "Solidarité et Progrès" est Jacques Cheminade. L'ADFI,  Association pour la Défense de la Famille et de l'Individu, organisme luttant contre les sectes,a évoqué à leur égard un système sectaire avec ses lavages de cerveaux, des liens avec la scientologie et l'extrême droite dure, voire antisémite, ce que bien sûr ce groupe réfute en bloc. Autre caractéristique, leur soutien inconditionnel à l'énergie nucléaire.
Il n'en demeure pas moins que Jacques Cheminade a souvent fait des conférences ou des articles pour le groupe d'extrême droite de Soral ( l'ami de Dieudonné..) "Egalité et Réconciliation" .

Et puis comme il faut bien se donner un peu de bon temps en ces périodes délétères, après le groupusculaire voyons le microscopique : voilà la mésaventure qui est arrivée aux rouges-bruns du "Mouvement national-bolchévique français" à Martigues, dans le sud de la France.

Comme c'est trop drôle, nous leur laissons la parole telle qu'elle figure sur leur site:

 nationaux-bolcheviques.jpg"Le camarade Hubert Wolfon et le camarade Yann Rotke se sont rendus pacifiquement à la manifestation du premier mai à Martigues, vieux bastion du communiste français…peu après le discours des différents responsables syndicaux et après de nombreuses discussions amicales avec les gens présents, nos deux camarades ont commencé la marche quand ils furent attaqués par derrière par une horde d' antifas et de militants du NPA et de la CNT. Ils furent violemment éjectés du cortège, le drapeau du parti détruit…nos camarades ont du battre en retraite".

Qu'ils ne se plaignent pas, il y a quelques années après une telle altercation, ils auraient eu de mal à jouer au piano pendant de nombreuses semaines…

Quel dommage qu' il n'y ait pas d'antenne local du MNBF dans notre belle ville, nous aussi on aimerait bien les rencontrer.