Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Nationales » C’ est la racaille ? c’est la canaille ? Et bien j’ en suis !

C’ est la racaille ? c’est la canaille ? Et bien j’ en suis !

resistantes_1(Article paru dans  » Questions de classe(s) » du 11.02/2018
Le site Riposte Laïque, sombre groupuscule identitaire d’extrême droite, vient de publier un texte d’une rare violence consistant à établir une liste d’enseignants (en Histoire) à « virer de l’Éducation nationale ». Un texte totalement délirant comme seuls les rédacteurs de cette officine sont capable d’en produire.
Plusieurs collègues sont nommément ciblé.e.s et jeté.e.s en pâture à la vindicte populaire, dont nos amies Laurence de Cock et Mathilde Larrère, bien connues des lecteurs et lectrices de Q2C.
Nous tenons ici à manifester notre entière solidarité, mais surtout nous voulons rappeler que cette publication est aussi un des nombreux épisodes d’une offensive contre toutes celles et tous ceux – syndicalistes, pédagogues, historien.ne.s, etc. – qui luttent dans l’école publique, pour la transformer et en faire un lieu d’émancipation individuelle et collective face aux nostalgiques réac-publicains de la régression, de la sélection, de l’épuration…
L’extrême droite ne s’autorise ce genre de « coup » que parce que d’autres, considéré.e.s comme plus « policés » et qui se reconnaitront, ont délibérément distillé, dans leurs pamphlets ou leurs prises de position publique, un discours de haine, de violence, de délation.
On constate aussi que notre ministre, Jean-Michel Blanquer, est plus prompt à faire la Une de Valeurs actuelles à accorder ses interviews à SOS éducation ou à brandir la menace judiciaire face aux syndicats de lutte qu’à condamner ces pratiques de l’extrême droite d’appel à la haine…
A celles-ci et ceux-ci nous répondrons simplement que nous considérerions comme une injure de ne pas figurer sur toutes leurs listes noires, passées, présentes et à venir…
Grégory Chambat
* Ce titre fait référence à La Canaille, chanson d’Alexis Bouvier, musique de Jospeh Darcier. Un célèbre chant composé en 1863 qui fut aussi un grand succès sous La Commune de Paris (1871).