Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Internationales » Bruit de bottes en Europe

Bruit de bottes en Europe

europe.jpgL'une des principales leçons du scrutin de l'élection européenne est bien entendu le pourcentage considérable d'absentionnistes : 56,9% dans l'union et 59,3 % en France…ce qui légitimement doit nous interroger sur le caractère réellement "démocratique" (sic)  et illégitime du parlement nouvellement élu. Deux chiffres doivent attirer notre attention : plus de 70% des 18/24 ans et 70% des ouvriers ont boudé les urnes… 

Nonobstant le nombre d'absentionnistes, il importe de nous intéresser aux scores réalisés par les partis d'extrême droite et/ou populistes, néo-fascistes, xénophobes, autoritaires, ultra nationalistes…

Derrière leurs élus (qui rapporteront à leurs partis respectifs des espèces sonnantes et trébuchantes, donc des moyens supplémentaires, car le parlement européen est une manne fiancière pour tous les partis…), ce sont des milliers d'adhérents et de militants actifs qui distribuent des tracts, collent des affiches quand ils ne s'attaquent pas physiquement aux populations les plus vulnérables: immigrés, roms…

Examinons-les pays par pays.

Autriche :
Le FPÖ de Heinz-Christian Strache progresse à 13,1 % (2 sièges) alors que le BZÖ échoue à entrer au Parlement avec 4,6% des suffrages.

Belgique :
L' extrême droite xénophobe et séparatiste du Vlaams Belang conserve 2 sièges avec 15,99% des voix.

Bulgarie :
Ataka, parti d'extrême droite, anti-Rom et anti-Turc fait une percée avec 11,43% et 2 sièges.

Danemark :
Le parti du peuple danois(DF) obtient 2 sièges avec 15,3%.

Finlande :
Le parti populiste et anti-immigrés des "Vrais finlandais" est le grand vainqueur du scrutin (9,8%): 1 siège.

Grèce :

Le parti d'extrême droite (LAOS) poursuit son ascension avec 7,2%  des suffrages : 2 sièges.

Hongrie :
Arrivée en force de Jobbik parti nationaliste et xénophobe qui obtient 3 sièges (14,77%).

Italie :
La ligue du Nord (alliée de Berlusconi) avec 9,50% des voix obtient 8 sièges.

Lettonie :
La droite nationaliste (TB/LNNK) avec 7,46% obtient 1 siège.

Lituanie :
Le parti Ordre et Justice (TT) obtient 12,55% et 2 des sièges sur les 12 revenant à ce pays balte.

Pays-Bas :
Le parti de la Liberté (PVV) de Geert Wilders enlève 4 des 25 sièges dévolus à ce pays (17,00%).

Pologne :
Droit et Justice (PIS) des frères Kaczinsky avec 29,5% des électeurs obtient 16 sièges.

Roumanie :
Le Parti de la Grande Roumanie (PRM) fait une percée à 7,20% et obtient 2 sièges.

 Royaume-Uni :
Le British National Party fait pour la première fois son entrée à Strasbourg (6,50%, 2 sièges). La campagne de Nick Griffin portait sur "des emplois britanniques pour des travailleurs britanniques".

Slovaquie :
La droite nationaliste et xénophobe du SNS obtient 5,56% et 1 siège.