Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Actualités Régionales » Bonnes feuilles : des lectures indispensables…

Bonnes feuilles : des lectures indispensables…

 systemelp.jpgSpécialistes de l' extrême droite Caroline Monnot et Abel Mestre, journalistes au Monde, décryptent dans Le Système Le Pen Enquête sur les réseaux du Front national (Denoël) les divers jeux d' influence qui se tiennent autour de la présidente du FN. Journalistes au Monde en charge du suivi de l’extrême droite,
les auteurs revendiquent depuis plusieurs années une approche globale du
phénomène, rendant compte du moindre soubresaut du moindre groupuscule
dans leur blog Droite(s) extrême(s). La méthode amène ici un résultat des plus probants car on découvre que l’essentiel du staff
du leader frontiste n’est pas encarté dans son mouvement et est
constitué de personnes totalement inconnues du grand public. La
souplesse de structuration, plus horizontale que verticale, demeure donc
la règle de l’extrême droite française, telle que fixée depuis
l’entre-deux-guerres. Il est vrai que ses militants sont issus des
générations les plus dures du nationalisme-révolutionnaire : ils ne sont
donc pas des vitrines pour la « dédiabolisation ». Les jeunes
activistes des années 1970-1990 sont un peu trop souvent inquiets du
« complots sioniste » et de « l’ennemi cosmopolite », encore adeptes
d’un Nouvel Ordre européen en bonne entente avec les régimes
autoritaires moyen-orientaux contre « l’axe américano-sioniste ». Ils
apportent à Marine Le Pen leur savoir faire réel en matière de
communication, de droit, de constitution d’un programme cohérent et
global. On découvre au passage à quel point ces partisans du
« socialisme national » savent aussi manier les arcanes du capitalisme
international lorsqu’il s’agit d’optimisation fiscale ou de constitution
d’une noria d’entreprises aux capitaux croisés. (Nicolas lebourg).

Loin du personnage présentable qu'elle laisse apparaître dans les médias, elle est en fait entourée de certains représentants de l' extrême droite la plus dure et d'individus troubles dont les liens avec l'appareil du FN ont été jusqu'à présent habilement dissimulés…Derrière le sourire se cachent une détermination et une réalité politique dont ceux qui choisiraient de les ignorer pourraient être les premières victimes.

 

galaxie.jpgLa galaxie Dieudonné Pour en finir avec les imposture (Syllepse) de Michel Briganti, André Déchot et Jean-paul Gautier examine les réseaux, convergences et parcours des familles de cette galaxie : négationnistes, conspirationnistes, vieux routiers de l' extrême droite, "rouges-bruns", fondamentalistes musulmans, illuminés, se retrouvent et se croisent au carrefour des liaisons dangereuses.Un carrefour où l' antisémitisme se pare des oripeaux de l' antisionisme et où le nationalisme se dissimule derrière le droit à la différence. L' investigation dévoile l' imposture d' un histrion prétendant parler au nom des damnés de la terre. L' enquête arrache le masque derrière lequel se dissimule une extrême droie révolutionnaire en guerre contre l' "Empire".

Michel Briganti est juriste et membre de l' équipe d'animation du CRIDA (Centre de recherche, d'information et de documentation antiraciste).

André Dechot est journaliste et a été l'un des animateurs de la commission Europe du réseau Ras l'front.

Jean-Paul Gautier est historien, spécialiste de l' extrême droite.